Voyageurs mais pas figurants !

Neuf raisons de choisir Les Vélos de Patrick

Les vélos de PatrickLe vélo est LE matériel du voyageur qui pédale. Il est notre maison, notre moyen de transport, notre canapé, notre douleur et notre énergie. C’est toute notre vie concentrée sur deux roues. Alors comment choisir ? Nous avons fait confiance aux Vélos de Patrick !

Qui est-il ?

Patrick est un autoentrepreneur passionné de bicyclette et de photographie. Il travaille « à l’ancienne », seul et dans son salon. Spécialiste des vélos de voyage, tour du monde et randonneuses, mais aussi demi-course, c’est un véritable ingénieur dans l’âme (ce fut d’ailleurs jadis son métier).

Pourquoi choisir les Vélos de Patrick ?

Avant d’élire notre partenaire vélo, nous avons fait quatre devis détaillés chez les spécialistes parisiens, et discuté beaucoup avant de faire notre choix. Patrick fait définitivement la différence selon nous pour les raisons suivantes, confirmées pas nos premiers mois de voyages :

  1. Patrick est un passionné. Il ne compte pas ses heures, aime le travail bien fait. A la différence d’un salarié qui vend un vélo monté en série par un autre salarié de son fournisseur, son travail et sa réputation lui incombent entièrement. Il graisse chaque vis, choisit chacune de ses pièces avec précision et soin, et cela se voit au résultat. Son  plaisir (et le nôtre !) est un vélo à la mécanique bien huilée pour rouler en silence.
  2. Patrick fait des vélos sur mesure. Il dit aimer faire un vélo à chaque fois différent, unique, parfaitement adapté à son cycliste.
  3. Il est à l’écoute. Il commence par vous recevoir chez lui, dans son « salon-atelier », pour entendre votre projet, comprendre vos besoins particuliers et mettre ses compétences à votre service.
  4. C’est un artisan, pas un commercial. Il n’essaie pas de vendre à tout prix, mais explique chacun de ses choix. Je n’ai pas pour habitude de donner ma confiance aveuglément, et Patrick m’a maintes fois prouvé qu’il en connait un rayon dans son domaine. Mais surtout j’apprécie sa franchise, ses critiques soutenues et sans détours, ses choix tranchés.
  5. Il a de l’expérience et c’est un bosseur, deux des meilleurs atouts pour un pro. Patrick expérimente, teste, modifie, recommence patiemment jusqu’à obtenir satisfaction. Il suit aussi ses cyclistes bien longtemps après avoir monté leur vélo, ce qui démontre un réel engouement, mais aussi lui apporte des retours d’expérience indispensables pour progresser.
  6. Il nous forme et nous conseille. Patrick est généreux en information, et même plutôt bavard ;). Son site internet, un peu archaïque en apparence, est une véritable mine d’or de connaissances pour qui veut apprendre. Sur demande nous avons pu assister au montage de certaines parties de notre bécane. Cela exige beaucoup de temps et d’énergie de sa part, et c’est le seul a avoir accepté notre demande. Novices en mécanique, nous avions un cruel besoin d’en connaître un minimum : entretiens courants, vidange de notre super moyeu Alfine, préparation des vélos pour prendre l’avion, et mille autre conseils avisés qui nous servent tous les jours. Je précise, nous n’avons pas seulement vu comment monter un vélo (ce qui n’est pas directement utile pour nous) mais avons bénéficié de conseils de pro pendant des heures, pris des notes, des photos et nous nous sommes exercés jusqu’à en connaître suffisamment pour partir tranquille.
  7. Il assure le SAV. Patrick suit notre voyage et est très réactif quand on lui adresse une demande par mail. Il nous a depuis notre départ envoyé des tutoriels particuliers, et fait parvenir du matos par un ami. Il peut nous monter une roue et l’envoyer en poste restante à l’autre bout du monde en cas de catastrophe. On se sent accompagnés techniquement et pouvons rouler l’esprit tranquille.
  8. Le prix. Soyons clair vous n’aurez pas un Vélo de Patrick au prix d’un vélo tour du monde entrée de gamme de série (qui coûte déjà 1200 euros minimum). Tout dépend de ce que vous souhaitez, mais le bon matos a toujours un prix ! Et si on compte ses heures  à monter, celles passées avec vous, le SAV, et sans même compter la qualité de ses choix et de son montage, il devient clair qu’en réalité, cela revient non seulement moins cher à terme, mais cela évite nombre de désagréments.
  9. Certains diront enfin que Patrick a la grosse tête. Si parfois des réflexions dénotent de l’autosatisfaction, c’est toujours avec humour. Et en définitive je préfère de loin des chevilles qui enflent quand on peut se le permettre, que de faux humbles qui accusent par jalousie et qui ne lui arrivent effectivement pas à la cheville !

Formation, SAV, Ecoute, Expertise, Amour du travail bien fait : si c’était à refaire, ce serait avec Les Vélos de Patrick !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Vos réactions nous intéressent !

Abonnez-vous pour ne plus rien rater !

Saisis ton adresse e-mail pour t'abonner à La Balise et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.