Voyageurs mais pas figurants !

Et si on partait ?

A l’origine, deux amoureux qui partagent les mêmes désirs d’aventures, de rencontres, de défis, de voyages. Alors plein de fougue on se dit « C’est parti pour l’Amérique du sud ! » Et sans plus attendre nos rêves nourissent notre imagination fertile.

Et puis vient l’heure de poser les premières pierres et nombre d’interrogations surgissent. Combien de temps ? Comment se déplacer ? Avec quel argent ? Pour quoi faire ? Quels sont nos réels centres d’intérêts ? Alors on discute. Souvent. Tout le temps. On se jauge avec Noémie, on s’apprivoise. Pas à pas notre imagination, nos aspirations et notre grain de folie prennent forme ensemble pour créer un monde nouveau.

Ce sera à vélo !

Ce mode de transport est parfait pour nous : écolo à souhait, assez rapide si on veut changer d’air, assez lent pour ne pas rater un sourire et s’arrêter en un coup de frein, économe, passé le premier gros investissement, idéal pour toujours être au grand air, se vivifier, se renforcer, être présent à chaque instant de vie ! A vrai dire, voyager à vélo me trotte dans la tête depuis plus de dix ans, il est temps de réaliser ses rêves ! A coups de pédales et de guidon nous serons maîtres de notre vitesse et de notre direction, autonomes pour choisir notre chemin de vie ! Qu’on soit clair une fois pour toutes, même si on aime se dépasser et parfois faire la course, ici le vélo sera avant tout notre moyen de transport, notre fauteuil (on a pris un hamac quand même !), notre garde-manger, notre art de vivre, notre instrument de liberté !

Prendre son pied en voyageant…

Cumuler dix fois les grandes vacances, c’est pas pour nous. On a besoin de produire, de créer, de se rendre utile, de transmettre, d’aider d’une manière ou d’une autre. Ne nous voilons pas la face pour autant. Passer des jours à arpenter les sentiers de randos, on adore. On ne se lasse pas de s’émerveiller devant les richesses de notre belle Terre, et capter l’énergie des grands espaces, dans nos coeurs puis dans l’optique de notre appareil photo, nous comble de joie. Observer, comprendre, et partager la Vie sous toutes ses formes donne un sens à la notre. Et puis, même jouer aux touristes de base de temps à autre, pourquoi pas !

Et agir pour prendre son pied !

L’écovolontariat nous est apparu comme solution parfaite pour répondre à nos objectifs et nos contraintes. On offre notre temps, notre énergie, nos connaissances au service d’associations qui partagent nos valeurs et  oeuvrent pour le développement durable. Eux font de même en retour. Ce sont des lieux de partages et d’échanges avec des objectifs très pragmatiques. Le mois qu’on se donnera à chaque étape pour échanger avec une asso nous permettra de vivre les choses de l’intérieur, de s’enrichir d’expériences humaines, d’être proches de la terre, des hommes et des animaux. Et puis de souffler un peu ! Ou tout au moins de poser pied à terre car les journées de travail s’annoncent souvent longues, et les randos prévues sont légions !

Et partager c’est encore mieux !

Tout ça c’est super nous direz-vous, mais ça nous suffisait pas ! Travailler ponctuellement pour de nobles causes, c’est bien, alors autant en faire profiter les autres. Ce qu’on veut partager c’est notre démarche avec les enfants de deux écoles, une d’enseignement classique et une école Steiner (on vous en reparlera bientôt). On n’est pas là pour remplacer les professeurs, ni pour faire une sorte de cahier pédagogique, même si on créera des supports. On veut devenir une source d’inspiration pour qu’ils expérimentent et connaissent la vie, pour leur donner envie d’explorer, de creuser, de chercher leur propre voie.

Amateurs et passionnés !

Honnêtement on n’est pas des pros ! Du vélo aux randos, de la permaculture à l’enseignement, de l’espagnol à la photographie, des pingouins de Terre de Feu aux lamas du Chimborazo, on adore mais on ne tiendra pas une conférence scientifique ou diplomatique à son propos. Nous on a soif d’aventure, de découvertes et de défis ! On ne recule devant rien quand on veut vraiment. On veut s’émouvoir, crier quand ça nous chante « On a gagnéééé ! » comme les enfants dans une cour de récré, s’appliquer à une tâche difficile mais importante quand elle se présente. On veut chanter nos rêves et rouler chaque jour pour les atteindre un peu. On veut toucher le coeur de chaque chose, et pourquoi pas le vôtre.

Ce blog est né pour réaliser notre projet, comme un outil, comme un défi. Sera-t-il une plateforme d’échanges d’idées, un lieu de rencontres et de connaissances, d’émerveillement ou de débats ? Ou simplement un moment de détente et d’amusement ? On espère un peu de tout ça !

Bienvenue sur La Balise !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Vos réactions nous intéressent !