Voyageurs mais pas figurants !

Sud Lipez : tips et trace GPS

Cet article est destiné à ceux qui souhaitent parcourir à vélo le sud lipez, avec pour objectif d’actualiser les informations déjà disponibles sur le web. Vous y trouverez notre trace GPS, tous les points d’eau et de ravitaillements, ainsi que d’autres tips.

Le parcours a eu lieu du 12 juin au 2 juillet 2016, de San Pedro de Atacama à La Paz .

Le mini-guide édité par Sonya Spry & Aaldrik Mulder en 2009  et actualisé en 2012 est encore très utile pour la carte très claire, les kilométrages et les ravitaillements. Voici le lien : http://www.tour.tk/tour-guides-south-west-bolivia.htm

La Mise à jour 2015 est précieuse. La piste est en effet en bien meilleur état qu’en 2012.

Cependant il manque encore quelques points de ravitaillements en eau et logements qui peuvent s’avérer utile. La carte suivante mentionne les points non indiqués par nos prédécesseurs.

Voir en plein écran

Ravitaillement et Nuitée

De manière générale, il est possible de récupérer la nourriture des touristes soit directement auprès du guide, soit auprès du gérant du refuge / auberge. Bien entendu il faut des touristes pour que l’opération marche. Sinon possibilité de payer son repas. Nous avons toujours réussi à négocier les repas dans le prix de la nuitée. Souvent les chambres réservées aux chauffeurs et aux guides sont bien moins chères, voire offertes : demandez !

Pour ceux qui voudraient se faire une idée du rationnement à emporter, voici le notre, à adapter bien entendu selon les appétits et les besoins de chacun.

Rationnement sud lipez

Ou téléchargez le pdf ici : Rationnement sud lipez

 Jour 1 : Départ de San Pedro de Atacama.

34,5 km, +1568m -38m, 5h46 pédalés

Altitude min : 2422m ; altitude max : 3967m. Température moy : 18,72°C (min : 7°C; max : 31°C)

Obligation légale de se déclarer quittant le Chili à la douane située dans le village. Ouverture à 8h. Arriver un peu en avance pour éviter les cars de touristes qui vous feront perdre du temps.

Étant donné que beaucoup mettent deux jours à atteindre la frontière bolivienne (ce qui fut notre cas), il ne pose en réalité aucun problème de se déclarer la veille (arriver tôt pour éviter un refus avec le douanier chilien, parfois borné et qui peut se retrancher derrière l’obligation officielle de franchir les deux frontières le même jour).

Plusieurs possibilités de bivouacs sur la route bitumée. Deux évacuations d’eau sous la route constituent de bons abris pour une tente. Une petite maison isolée sur la gauche plus en aval. Une cabane sur la droite avec un grand stock de bois peut abriter du vent.

Vers la frontière bolivienne, au pied du volcan Licancabur

Vers la frontière bolivienne, au pied du volcan Licancabur

Jour 2 : Fin de la route bitumée – Laguna Blanca

29,3 km, +638m -342m, 4h20 pédalés

Altitude min : 4051m ; altitude max : 40582m. Température moy : 5,7°C (min : 0°C; max : 12°C)

Au refuge de Laguna blanca : s’acquitter des droits d’entrée de la réserve nationale de la faune andine Eduardo Avaroa (150 Bs). Services payants (toilettes, gaz, repas) mais il est possible de profiter de l’abri.

1,5 km plus loin, autre refuge (fermé) et ruines qui peuvent servir d’abri pour la nuit.

Après Laguna verde, prendre tout de suite à droite après avoir franchi le guet, sauf si l’on veut monter au point de vue.

Conseil : les 2èmes ruines sont plus spacieuses.

En revanche nous sommes allés à la cabane des anciennes thermes sans trouver la source d’eau chaude…

GPS sud lipez

Ruines à Laguna blanca

Jour 3 : Laguna blanca – Los Polques (laguna Chalviri)

 34,2km, +372m -325m, 3h58 pédalés

Altitude min : 4345m ; altitude max : 4689m. Température moy : 3,6°C (min : -4°C; max : 9°C)

Bonne piste.

Conseil : les touristes partent tous en milieu d’après-midi. Ensuite la voie et libre pour récupérer leurs restes et se baigner dans les thermes à 39°. Nous avons dormi dans la salle de restaurant ; il faut partir à 6h avant l’arrivée des premiers touristes, nombreux dès 7h pour prendre leur petit déjeuner.

Possibilité d’hébergement payant.

Jour 4 : Los Polques -Laguna Colorada

 58,8km, +725m -811m,  8h47 pédalés

Altitude min : 4400m ; altitude max : 4907m. Température moy : 4°C (min : -7°C; max : 12°C)

Excellente piste.

Prendre à gauche aux deux bifurcations.

Avant le col prendre à gauche pour les geysers de Sol de mañana. Piste plus difficile (tôle ondulée et sable).

Petit château fort pour s’abriter et passer la nuit. Possibilité de poser la tente à l’intérieur ou directement s’allonger dans les excavations (on tient à deux allongés. Boucher l’entrée avec quelques pierres).

GPS sud lipez

Castelito à Sol de mañana

Remontée jusqu’à la piste principale et poursuivre tout droit jusqu’au pied du volcan Pabellon : piste difficile (sable et tôle). Le panneau indique les geysers derrière soi. À gauche la route pour le Chili (Apacheta), à droite le col à 4200m la route pour Los Polques.

Je n’ai pas vu l’arche métallique indiquée par Cycling South Bolivia, sûrement située plus à l’ouest…

GPS sud lipez

Descente technique (sable,pierres, tôle ondulée)

Plat difficile (sable +)

Après la bifurcation pour le village de Huayajára (hébergement possible, le village est situé à 2 km de la piste principale, à vue) , 11km difficile ! (contrairement à ce que dit la Mise à jour 2015 )

Jour 5 Repos

Ne pas aller au premier hébergement en arrivant au hameau (en venant du sud) : accueil et contact particulièrement désagréable avec le gérant et sa femme qui ne daignent à peine décrocher un mot, sans compter sa malhonnêteté. Ce n’est pas pour rien qu’aucun tour-opérator n’y repose ses touristes.

Tous vont à la seconde auberge. Nous avons pu y dormir dans la chambre des chauffeurs à tarif réduit (50 BOB pour 2, dîner et petit déjeuner compris). Arriver avant les chauffeurs une heure avant la nuit.

Jour 6 : Laguna Colorada – Maison abandonnée

 27,2km, +354m -122m,  5h23 pédalés

Altitude min : 4298m ; altitude max : 4586m. Température moy : 2,6°C (min : -6°C; max : 10°C)

Présenter son ticket d’entrée au gardien du parc à la sortie nord du village.

Vent de face très fort. Beaucoup de marche malgré une piste moyenne (sable et tôle).

Eau de pluie dans 2 réservoirs à Arbol de piedra, près du refuge. Ils sont accessibles même si le refuge est fermé. La filtrer s’impose.

Maison en pierre fermée par un cadenas mais nombreuses possibilité de s’abriter.

Après arbol de piedra la piste s’améliore mais le vent de face nous pousse à marcher beaucoup.

Les falaises entre arbol de Piedra et ces ruines me semblent moins confortables pour passer la nuit.

GPS sud lipez

Falaises 10 km après Arbol de Piedra

Maison abandonnée suffisante pour camper dans une tente deux personnes à l’intérieur à l’abri du vent. Nous avons rebouché la fenêtre en pierre.

GPS sud lipez

Ruines 20 km après Arbol de piedra

Jour 7 : Maison abandonnée – Hôtel del desierto.

 19,6km, +107m -142m,  2h58 pédalés

Altitude min : 4507m ; altitude max : 4594m. Température moy : 1,3°C (min : -7°C; max : 5°C)

Très bon accueil. Aucun touriste en journée. 150 USD la nuit. Dîner 18USD.

Possibilité de dormir dans les chambres réservées aux guides, chauffeurs et personnels de l’hôtel dans un bâtiment à part pour 25 USD par personne.

Nous avons pu dormir gratuitement dans la réserve de ce bâtiment (où ils rangent les matelas et les couvertures…), avec accès gratuit aux douches chaudes et à l’électricité.

Nous avons pu occuper l’espace de l’hôtel l’après midi avant la venue des premiers touristes, et le personnel nous a offert le déjeuner.

GPS sud lipez

Hôtel del desierto

Jour 8 : Hôtel del desierto – Hôtel los flamencos

35,8 km, +208m -580m,  4h15 pédalés

Altitude min : 4152m ; altitude max : 4653m. Température moy : 4,3°C (min : -2°C; max : 16°C)

À partir de 150 Bs la nuit. Nous avons pu dormir gracieusement à nouveau dans la pièce réservée aux chauffeurs et aux guides dans un bâtiment à part (5 lits). Pas de touristes ce jour donc pas de repas à négocier. La gérante était plutôt froide tandis que le proprio rencontré deux jours plus tôt était très sympathique (il guidait et nous avait offert les restes du déjeuner de ses clients). C’est lui qui a permis notre nuitée gratuite en donnant ses instructions la veille à son employée.

Rien de plus que les infos déjà existantes concernant la piste.

Jour 9 : Hôtel los flamencos – Lit de la rivière

 51,6km, +486m -831m,  7h02 pédalés

Altitude min : 3781m ; altitude max : 4283m. Température moy : 6,6°C (min : 4,8°C; max : 26°C)

Les 10 km de montées et de descentes avant d’arriver au pied du désert de Chiguana, annoncés très difficile, ne le sont plus. Le début de la montée et la fin de la descente sont très sablonneux, mais l’entre-deux est roulable.

Au col : nous n’avons pas trouvé les deux roches mais une belle enceinte de pierre, très bon abri.

Lit de la rivière : remonter 100 mètres à droite. L’abri est absent. Nous avons reconstruit un début de mur prolongeant un arbuste épais protégeant du vent dominant. Travail à poursuivre.

Jour 10 : Désert de Chiguana et San Juan de Rosario

 46,4km, +38m -70m,  pédalés

Altitude min : 3684m ; altitude max : 3754m. Température moy : 7,1°C (min : -3°C; max : 16°C)

S’il n’a pas plu depuis un moment, le désert de Chiguana présente une piste excellente et très facile à rouler. Si le temps le permet et si nous avions su, nous aurions prolongé jusqu’au camp militaire de Chiguana.

Nombreux dômes militaire en dur, avec parquet, eau douce, voire chambre et lit. Le militaire en charge nous a confirmé qu’il acceptait  de loger les cyclistes pour la nuit.

Du camp militaire, trois possibilités :

  1. La piste au nord indiquée sur satellite est mauvaise (tôle ondulée).
  2. Suivre la piste longeant le chemin de fer jusqu’ à rejoindre le pied d’un massif. De là bifurquer vers un autre massif au nord-est. San Juan se trouve derrière.
  3. Il existe une troisième piste entre les deux première décrites qui semble bonne également et plus directe, mais nous ne l’avons pas empruntée directement.

Jour 11 : Repos

L’auberge de sel nous a très bien  accueillis. Négocier.

Jour 12 : San Juan de Rosario – Isla Incahuasi

 87,3km, +150m -159m,  7h49 pédalés

Altitude min : 3653m ; altitude max : 3720m. Température moy : 5,6°C (min : -5°C; max : 16°C)

La route 5 au nord de San Juan est excellente. La piste jusqu’à Colcha K très bonne.

Plusieurs villages en route jusqu’au désert mais toujours un détour pour y aller, particulièrement Colcha K situé sur une butte.

Juste avant l’entrée sur le salar, possibilité d’hébergement. Il y a un hôtel, et juste avant bon bivouac derrière une enceinte murée avec accès à l’eau. Les toilettes étaient en revanche fermées à clé.

GPS sud lipez

Sur le salar maintenir le cap sur le volcan Thunupa plein nord, l’île Incahuasi apparait après 8 km.

Jour 13 : Isla Incahuasi – Tahua

 40,7km, +83m -23m, 3h43 pédalés

Altitude min : 3657m ; altitude max : 3740m. Température moy : 7,7°C (min : 1°C; max : 18°C)

Aucune difficulté, journée très courte (pour prendre des photos sur le salar !). Maintenir le cap sur le volcan Thunupa. À vue se diriger directement sur le village de Tahua, légèrement à l’ouest. Inutile d’aller au volcan puis de le longer vers Tahua.

Jour 14 : Tahua – Crater

 69,4km, +576m -547m, 7h53 pédalés

Altitude min : 3667m ; altitude max : 3793m. Température moy : 11°C (min : 4°C; max : 15°C)

Nombreuses possibilités de bivouac protégés par des ruines, et nombreux villages aussi. Au crater, petit village sans hôtel. Nous avons dormi chez l’habitant.

Jour 15 à 20 : La Paz

 452,3km, +1799m -1879m.

La route jusqu’à Oruro est très bonne, mais attention aux camions !

Après Oruro et jusqu’à La Paz, une deux fois deux voies avec bande d’arrêt d’urgence permet de rouler en toute sérénité.

6 Commentaires

  1. antoin*'s Gravatar antoin*
    28 septembre 2016    

    J’aime bien le coté accumulation d’information pratiques réutilisables par les autres randonneurs. j’aime aussi : »Nous avons reconstruit un début de mur prolongeant un arbuste épais protégeant du vent dominant. Travail à poursuivre. »

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      29 septembre 2016    

      Merci papa !
      On s’est dit que ça pouvait servir aux suivants, car nous sommes nombreux à s’être « plantés » dans ce lit de rivière sans jamais trouver l’abri décrit dans le guide. Je crains qu’il ne résiste pas à la prochaine saison des pluies…

  2. Adri's Gravatar Adri
    28 septembre 2016    

    Hola chicos ! Déjà, bien ouaij les potos, vous avez du vous régaler en passant 10j dans le sud Lipez.
    Et sinon petite question par rappport par rapport à votre liste de ravitaillement, pour 10j vous avez pris que 5 repas + les petits déj. ? Il y a tant que ça de points de ravitaillement ? Ça devait cailler en tout cas en Bivouac là haut la nuit !! Brrrrrr !
    Bedos y fuerte !!

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      29 septembre 2016    

      Merci Adri !
      Pour répondre à ta question, nous avons pris les p’tits dèj et les midis (on mangeait la même chose, toujours de l’avoine et de la farine toastée). Pour le soir pas de ravitaillement mais les auberges qui accueillent les touristes en tour 4*4 et qui leur font à manger : quand il y en a pour 20, il y en a pour 22 ! 🙂 On négociait notre plâtrée de pâtes dans la nuit passée dans la chambre des chauffeurs et le tour est joué ! Le système a fonctionné à chaque fois, solidarité cyclistes !
      Pour le froid on est descendu à -15°C, avec un thermarest crevé et la fermeture de la goretex cassée. On a souffert.
      Malgré ces problèmes techniques, ce trip restera inoubliable !
      bises à toi !!
      Tez et Nono

  3. Chrsitian et Véronique's Gravatar Chrsitian et Véronique
    30 septembre 2016    

    On vous suit toujours avec autant de plaisir … et d’admiration!!
    Vos récits sont à la fois pratiques et imagés, on trouve ça trés agréable à suivre
    Bises à vs deux

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      3 octobre 2016    

      Merci beaucoup, c’est vraiment plaisant de savoir que vous nous suivez avec une telle attention ! On vous embrasse tous les deux !

Vos réactions nous intéressent !

Abonnez-vous pour ne plus rien rater !

Saisis ton adresse e-mail pour t'abonner à La Balise et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.