Voyageurs mais pas figurants !

Le savoir-vivre à La Casa de ciclistas de Florencia

Bonjour les enfants !

Durant notre séjour  à El Chalten en Argentine, nous avons vécu dans une maison de cyclistes, tenue par Florencia. Tout voyageur cycliste peut y séjourner autant qu’il le souhaite et gratuitement !

Nous posions notre tente dans le jardin et profitions de la chaleur de la maison, des sanitaires et de la cuisine, ce qui fut bien commode. Parfois nous n’étions que tous les trois, et d’autres jours nous étions quinze !

Sans règle précise, l’ambiance était au partage et à la bonne volonté de chacun. Mais partager une minuscule douche et la cuisine toute aussi étroite n’est parfois pas chose aisée. La vie en communauté exige des efforts et du savoir-vivre.

Noémie a alors dessiné des petites pancartes pour inciter les nouveaux venus à vivre de manière communautaire et responsable. Nous les avons traduites en anglais et en espagnol pour que tout le monde comprenne !

L’idée première est de partager, de vivre ensemble une expérience commune. Quoi de mieux que le dîner pour se rassembler, découvrir l’autre dans la convivialité et créer quelque chose en groupe ?!

savoir-vivre

Tous les jours, Florencia, Noémie ou moi passions la serpillière pour garder la maison accueillante pour tous. Seulement après une heure de passage tout était à nouveau noir de boue, désespérant ! Voici la solution simple que nos avons mis en place :

savoir-vivre

La plupart du temps chacun pense à faire sa vaisselle après avoir mangé. Mais on oublie trop souvent qu’on l’a prise dans le placard, séchée et rangée ! La cuisine étant très petite, laisser l’espace accessible est bien agréable pour la personne qui suit.  Les adultes savent bien cela, mais leur rappeler est parfois nécessaire…

savoir-vivre

De même pour la douche et les toilettes, qui frôlait parfois l’inondation !

savoir-vivre

Florencia ne roule pas sur l’or. La maison fonctionne grâce à la participation de chacun. Les petites choses que l’on utilise au quotidien, parfois sans s’en apercevoir, ont un coût et doivent être offertes par l’un ou l’autre des convives pour que tout le monde en profite.

savoir-vivre

Prendre une douche chaude, cuisiner au four, avoir de la lumière le soir sont autant de privilèges confortables pour qui a une maison. Mais l’eau, le gaz et l’électricité se payent aussi et là encore, c’est à la bonne volonté de chacun d’y participer.

D’ailleurs, quels gestes quotidiens peux-tu adopter pour réduire la facture énergétique ?

savoir-vivre

Voilà les petites règles de Noémie pour la maison et leurs occupants. Il y en a bien sûr bien d’autres, mais c’est un début concret pour que tout le monde se sentent bien sans gêner son voisin.

Et vous les enfants, quelles sont vos règles de savoir-vivre à la maison et à l’école ? Comment pourriez-vous les améliorer pour que chacun trouve sa place sans importuner son voisin ? A vous de jouer !

Il y a les règles de vie dans la maison, et celles de la ville. El Chalten est une ville touristique exemplaire, et trie donc ses déchets, qu’elle envoie ensuite par camion à Buenos Aires pour être recyclés. Le tri ne se faisait pas dans la maison jusqu’alors, et quinze personnes dans une maison, ça consomme !

Nous avons donc réinstauré le tri simplement, en séparant le verre, le métal et le papier dans des tonneaux dédiés.

savoir-vivre

Nous avons aussi creusé une fosse à compost pour les déchets verts. Dans le tonneau il y a l’herbe coupée du jardin et la terre issue de la fosse pour mélanger avec les déchets comestibles. Le tour est joué !

savoir-vivre

Savez-vous comment fonctionne un compost ?

Où vont et que deviennent les plastiques, le papier, le verre et le métal après être déposés dans la bonne poubelle ? A votre tour  de nous raconter !

Depuis notre séjour dans ce lieu de vie pas comme les autres, nous sommes repartis de plus belle sur les superbes routes de la Carretera Austral ! Nous prendrons ensuite le bateau pour rallier les îles Chiloé ! A bientôt pour de nouvelles aventures !

Nous pensons à vous 🙂

 

 

 

2 Commentaires

  1. Lisa, olivia, Céline et Sébastien's Gravatar Lisa, olivia, Céline et Sébastien
    18 janvier 2016    

    Bonjour Thésée et Nono, je suis à la maison et je regarde sur mon globe terrestre où est ce que vous êtes de temps en temps. Je fais mon compost à la maison aussi. je viens juste de manger le repas de midi et je vous fais de gros bisous.
    j’ai ma petite sœur de 3 ans, Olivia, qui vient de commencer l’école.
    Lisa , bientôt 6 ans, école de bourrou.

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      24 janvier 2016    

      Lisa on adore tous tes commentaires, merci de nous écrire ! C’est super que vous fassiez un compost, la terre nous donne à manger, et nous redonnons à manger à la terre. Félicitations à Olivia pour ses premier jours d’école ! On vous fais pleins de bisous à toutes les deux, et un peu aux parents aussi ! 😉

Vos réactions nous intéressent !

Abonnez-vous pour ne plus rien rater !

Saisis ton adresse e-mail pour t'abonner à La Balise et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.