Voyageurs mais pas figurants !

écovolontaires à Torres del Paine

Salut les enfants !

On profite d’une pause à Calafate, en Argentine, pour vous donner des nouvelles de nous  !

Que font les écovolontaires au parc Torres del Paine ?

Nous avons quitté le Parc Torres del Paine où nous avons travaillé comme écovolontaires. Cette expérience nous aura beaucoup appris ! Nous avons participé à plusieurs activités en faveur de la protection de l’environnement. Chaque jour nous nettoyions le sentier pédagogique où chacun peut apprendre le nom des plantes et des oiseaux. Nous avons accompagné des chercheurs scientifiques pour prélever de l’eau à analyser afin de savoir si les randonneurs polluent les rivières (avec leur crème solaire, leur shampoings etc). Pendant les balades en montagne nous prenions un GPS et notions la position des bourdons : nous recensions deux espèces, une indigène et une européenne « importée » afin de comprendre si cette dernière dérange l’espèce locale.

écovolontaires au travail dans la pépinière

Tez et Nono en jardiniers

 

feuille de lenga

Enfin nous avons pris soin des lengas, dont nous allons vous parler un peu plus. Le nom scientifique de cette plante est Nothofagus Pumilio. Elle pousse sur les sols volcaniques de la Cordillère des Andes. Elle adore le froid et résiste à des températures de -20°C ! On la reconnait facilement à la bordure de ses lobules qui est bifide, ce qui forme en bout de feuille un petit coeur.

 

Les menaces qui pèsent sur le parc

Hélas cette plante est menacée. Une autre plante parasite, le Misodendrum, l’attaque. Elle est aussi mangée par les guanacos, les moutons et les lièvres. Ce système s’équilibre mais la région subit l’invasion d’espèces exotiques comme le castor, le rat, le vison et la chèvre qui perturbent la chaîne alimentaire. Bien pire encore, l’Homme représente le plus grand danger pour la forêt. Trois incendies dus à la négligence humaine ont ravagé 45000 hectares de forêt, le dernier pendant l’été 2012.

volontaires

dégâts de l’incendie de 2012

Alors comment faire pour protéger la forêt ? Empêcher de nouveaux incendies et replanter des lengas pour remplacer tous ceux brûlés !

Connaissez-vous les règles simples à respecter pour respecter la nature quand on part randonner ? Les refuges du parc donnent quelques conseils de bonnes pratiques sur le sujet.

Nos actions

En tant qu’écovolontaires, nous nous sommes occupés à faire pousser de jeunes lengas dans la pépinière : arroser, rempoter, compter, trier pour assurer l’avenir de la forêt. La terre est sèche et assez pauvre alors nous avons décidé de l’enrichir en créant un bac à compost !

volontaire dans la pépinière

Noémie donnant à boire aux jeunes lengas

Savez-vous comment les aliments se décomposent pour enrichir la terre ? Qui sont les lombrics et quels rôles assurent-ils ? Quelles matières jeter dans le compost et quelles autres doivent être recyclées autrement ? Comment fabriquer simplement et utiliser un bac à compost ?

Votre défi !

Nous vous lançons un grand défi : prendre soin d’une plante pour chaque élève et créer un bac un compost ! Quel beau travail vous attend, nous avons hâte de voir vos progrès et réalisations !

Une rencontre avec d’autres élèves

Au fait, nous avons aussi rencontré les élèves des écoles de la région lors d’une grande assemblée sur le développement durable, au cours de laquelle nous leur avons présenté notre voyage. Nous leur avons parlé de vous !

écovolontaires en conférence

Conférence développement durable

En attendant de vos nouvelles, voici notre lieu de vie dans les dômes : nous dormons dans une grande boule verte au bord de la rivière et en pleine nature !

dôme des écovolontaires

Dôme des écovolontaires

Caresser un puma !

Concernant votre défi, « caresser un puma », nous n’avons pas osé le toucher, c’est un prédateur féroce. Il ne se laisse pas facilement approcher et possède des dents bien trop longues pour que j’y risque ma main ! Peut-on dire qu’on l’a caressé du regard ? Dans ce cas nous avons accompli notre défi ! Il est même très rare de le voir car il sait se faire très discret. Nous avons eu la chance de l’observer tout près et nous l’avons suivi, admirant sa technique de camouflage pour chasser le lièvre ! Impressionnant, Regardez comment le lièvre s’en tire à bon compte miraculeusement !

Puma

Nous repartons pour de nouvelles aventures à bicyclette et vous donnerons bientôt d’autres nouvelles !

On vous embrasse fort,

Tez et Nono

 

 

 

3 Commentaires

  1. Blondel's Gravatar Blondel
    15 décembre 2015    

    Bonsoir à vous deux soyez prudents et bonne route Amicalement.A+

  2. Blondel's Gravatar Blondel
    30 décembre 2015    

    Bonnes fêtes de fin d’année à vous deux,après un Noel qui j’espère c’est bien passé.Bon vent à l’année prochaine.Amicalement.

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      16 janvier 2016    

      Merci beaucoup ! Le vent nous a laissé et le soleil est avec nous pour ce début d’année !

Vos réactions nous intéressent !

Abonnez-vous pour ne plus rien rater !

Saisis ton adresse e-mail pour t'abonner à La Balise et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.