Voyageurs mais pas figurants !

Dansez le jazz swing sur l’île de Taquilé !

Jazz swing

Danser le jazz swing, voilà un défi qu’on attendait impatiemment !

Embûches et contretemps…

D’abord il a fallut se rendre sur l’île de Taquilé, or nous ne comptions pas passer par la côte ouest du lac Titicaca, et pour s’y rendre tous les bateaux quittent Puno. Nous avons bien tenté d’attraper un bateau depuis la côte nord-est, en vain.

300 km de détours plus loin, nous voilà à Puno pour prendre le bateau touristique en direction de l’île de Taquilé. Nous devons rencontrer la communauté de danseurs pour leur apprendre le jazz swing, mais nous sommes en septembre, hors de la saison des danses traditionnelles. Aucun danseur en vue…

En débarquant nous trouvons une île désertée et peinons même à trouver une auberge pour la nuit (la quasi totalité des touristes n’y restent que deux heures le temps de déjeuner) : tous sont accaparés par le tournoi annuel de volley-ball pour les femmes, de football pour les hommes, qui dure une semaine ! Personne ne s’intéresse à notre étrange demande d’aller danser le jazz swing !

Noémie adore danser depuis toujours, c’est donc avec joie qu’elle s’exécute. En revanche, ceux qui me connaissent sont aussi avertis de mes talents de danseur… Très malin de la part de Laurence, sûrement bien informée, qui fait plaisir à Noémie tout en me mettant la misère ! Vous constaterez mon aisance par vous-même…

…Valent bien plus que la peine !

Notre famille d’accueil, si peu rodée à recevoir les touristes pour la nuit, est enchantée de notre venue et nous traite aux petits oignons. Lorsqu’on leur évoque notre envie de danser, ils nous déguisent de leurs habits traditionnels. Leur fille nous accompagne spontanément et les sourires ponctuent chaque phrase.

Pour ce défi impossible à réaliser à la va-vite, nous décidons de passer la nuit. Nous sommes contraints d’aller à Cusco pour rejoindre notre ami Rodolphe, mais les deux heures que passent les touristes pour déjeuner sont plus que trop courtes pour mettre en oeuvre notre défi ! Passé 15h nous sommes les seuls gringos sur cette oasis. Qu’il est agréable d’être là quand les touristes n’y sont pas !

Finalement ce défi est encore l’occasion d’une belle rencontre thématique. Les locaux n’étaient pas disponibles en vertu de leur tournoi sportif mais l’idée leur a toujours plu et leurs yeux brillent quand on prononce le mot bailar. Quelle rigolade de faire quelque chose d’inattendu, de débarquer avec cette idée fixe et observer la réaction de surprise de nos hôtes. Comme chez les Mapuche, ce défi nous a offert le temps de passer un moment ordinaire en compagnie des hommes, d’enjamber rapidement le fossé culturel qui s’interpose souvent entre locaux et étrangers.

Et puis il faut avouer que j’ai pris plaisir à répéter ces pas de danse. On a tellement rigolé ensemble que ça me donne envie de travailler mon déhanché ! Nous aurons l’opportunité de recommencer avec le défi de la famille Ruiz : danser la Marinera !

Notre premier défi danse : danser le jazz swing sur l’île de Taquilé avec la communauté de l’île, c’est ici !

12 Commentaires

  1. Bailleul's Gravatar Bailleul
    23 novembre 2016    

    Bravo , jolie choré, on a bien rigolé

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      24 novembre 2016    

      Tant mieux, on est là pour ça !

  2. 24 novembre 2016    

    Quel délicieux reportage! Bien tourné, c’était pas évident de trouver des enfants qui se prennent au jeu! Vos costumes vous vont à ravir. vous êtes des futurs cinéastes! et la lumière est très belle. Ca fait du bien de vous voir dans des situations rigolotes et pittoresques, ça nous change de vos aventures « difficiles ». Bravo

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      24 novembre 2016    

      Merci pour le compliment, je m’amuse bien à raconter nos histoires en images ! Tandis que Thésée tient la caméra ! Tu es douce ma p’tite maman, et notre voyage est tellement riche !

  3. Blondel's Gravatar Blondel
    25 novembre 2016    

    Bonjour à vous,oh la farce de Madame Laurence pour son défi.Bravo à vous tous pour cette belle chorégraphie sur l’île de Taquilé accompagné des enfants en tenue de fête.Par contre j’ai été surpris par un monsieur sois disant non danseur qui a un déhanchement de professionnel.Des supers moment de liesses qui vous changent des nombreuses difficultés et qui doit vous faire un bien énorme,aussi profitez en bien.Au prochain récit.

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      11 décembre 2016    

      Merci Janick ! On s’est bien amusé en effet ! Et je vais continuer à travailler mon déhanché 😉

  4. Laurence's Gravatar Laurence
    25 novembre 2016    

    Ils l’ont fait !!!!! BRAVO! BRAVO Encore BRAVO!
    Noémie tu as la grâce d’une hirondelle! Quant à Thésée, tes petites parenthèses d’impro enchanteraient Benjamin Millepied! Ce dernier fait l’objet d’un superbe film « La relève » qui met en scène B.M himself, sa vision de la danse et son travail autour de ses chorégraphies. Le travail que vous avez réalisé avec cette jeune troupe Titicacienne est digne d’y figurer!
    Toute moquerie mise à part, vous m’avez enchantée! Cette île du bout du monde où il n’y a rien à voir mais où on prend de plein fouet le profond décalage entre ses habitants et une civilisation Trumpienne est à elle seule une prise de conscience de notre infinie petitesse. La couleur du lac, la transparence de l’air, le carmin des joues des enfants brûlées par le soleil, la solitude des quelques végétaux qui tentent d’échanger entre eux dans un silence que les urbains redoutent apportent à ceux qui s’y rendent quelques instants de belle sérénité.
    Cynthia, José, Luz-Nathie, Rosa semblent avoir été de merveilleux partenaires…
    J’espère que vous avez pris autant de plaisir à répondre à ce défi que moi à le partager.

    MERCI pour ce moment!

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      11 décembre 2016    

      🙂 Laurence ton défi était juste génial ! Comme pour les Mapuche, nous ne serions jamais allé sur cette île perdue (Puno n’était pas sur notre itinéraire) et n’aurions jamais rencontré ces gens si accueillants. Qu’est-ce qu’on a rigolé à les surprendre en leur demandant de danser avec nous le jazz swing ! Cette idée farfelue a créé le lien dans l’amusement et nous a permis encore une fois de vivre autre chose que le tourisme superficiel qui pullule dans la région. Promis je regarde le film sur Millepied et je m’y remet pour un autre défi danse très bientôt ! 😉 Merci encore pour cette brillante idée créative Laurence ! 🙂

  5. Sandrine et Luc's Gravatar Sandrine et Luc
    30 novembre 2016    

    Génial ! Ça fait du bien de vous voir vous amuser et de voir comme les locaux se prennent au jeu. Nous avons adoré les habitants du lac Titicaca, côté capachica , ils ont encore une spontanéité toute naturelle.
    En tout cas l’idée du défi était très originale et c’est parfaitement bien réussi.
    Applaudissements longs et chaleureux à la fin du film.
    Bonne continuation
    Bises de Sandrine et Luc

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      11 décembre 2016    

      Merci Sandrine et Luc ! Oui on a pas mal raconté le côté obscur du voyage ces derniers temps alors un peu de fraîcheur fait du bien ! des bises !

  6. BERGE-ANDREU's Gravatar BERGE-ANDREU
    11 décembre 2016    

    J’ai envoyé un commentaire qui n’apparaît pas…et ce il y a environ 2 semaines

    • Asso Labalise's Gravatar Asso Labalise
      11 décembre 2016    

      Désolé pour cette latence Laurence. Nous sommes dans la jungle et n’avons internet que depuis deux jours. Merci pour ton super commentaire auquel je viens de répondre ! Pleins de bises de nous deux ! 🙂

Vos réactions nous intéressent !

Abonnez-vous pour ne plus rien rater !

Saisis ton adresse e-mail pour t'abonner à La Balise et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.